Bienvenue !!

Je suis né et vis dans un département français. Mais mon île et ses consœurs ne sont pas bien connues en Métropole.

Quelle dommage que nous avons tant à offrir !

Un blog dédié à la représentation des DOM-TOM, de nos différentes façons de vivre, et la vision qu'il est donné de nous à travers les médias métropolitains,
Un blog pour nous découvrir, nous, nos populations, nos coutumes, nos particularités et pour ne pas s'attarder sur les clichés largement répandus,
Un blog pour découvrir notre faune, notre flore et tous les trésors du patrimoine français que nous nous devons de connaitre et préserver.
J'espère que ce blog vous plaira, que vous y passerez un bon moment et que vous n’hésiterez pas à laisser un petit mot à partager ^^

lundi 6 avril 2015

Les codes postaux pour chaque territoire français en Outre-mer

Départements et régions d’outre-mer au titre de l’article 73 de la Constitution[modifier | modifier le code]

  • 971 : Guadeloupe : deux collectivités territoriales, la région et le département, pour le même territoire, ensuite subdivisé en arrondissements, cantons et communes.
  • 972 : Martinique  : deux collectivités territoriales, la région et le département, pour le même territoire, ensuite subdivisé en arrondissements, cantons et communes.

  • 973 : Guyane : deux collectivités territoriales, la région et le département, pour le même territoire, ensuite subdivisé en arrondissements, cantons et communes.Comme de nombreux noms de lieux de Guyane, le nom Guyane est d'origine amérindienne. Il signifie « terre d'eaux abondantes » en arawak.

  • 974 : La Réunion : deux collectivités territoriales, la région et le département, pour le même territoire, ensuite subdivisé en arrondissements, cantons et communes.
  • 976 : Mayotte : statut particulier, une collectivité territoriale unique assimilée à la fois à une région et un département, ensuite subdivisée en cantons et communes, puis en 71 villages non formellement définis (anciens codes 98402 de 1943 à 1985 puis 985 de 1985 à 2003).

Collectivités d’outre-mer au titre de l’article 74 de la Constitution[modifier | modifier le code]

  • 975 : Saint-Pierre-et-Miquelon : statut particulier, une collectivité territoriale unique assimilée à la fois à une région, un département, un arrondissement, ensuite subdivisée en deux communes dans un canton unique).
  • 977 : Saint-Barthélemy : collectivité territoriale, assimilée à la fois à une région, un département et une commune, ensuite subdivisée en quartiers qui ne sont pas des collectivités territoriales (ancien code 97123 jusqu'en fin 2007).
  • 978 : Saint-Martin  : collectivité territoriale, assimilée à la fois à une région, un département et une commune, ensuite subdivisée en quartiers qui ne sont pas des collectivités territoriales (ancien code 97127 jusqu'en fin 2007)

Collectivités d’outre-mer placées sous le régime de l’exception législative (98)[modifier | modifier le code]

Cette définition reprend la nomenclature de l’Annexe 2 B du Code officiel géographique (COG) en 2008.

Collectivités d’outre-mer non dotées du statut de collectivité territoriale (non habitées de façon permanente), régies par la loi de 1955 amendée en février 2007[modifier | modifier le code]

Collectivités d’outre-mer sui generis à statut de collectivité territoriale au titre de l’article 75 du Chapitre XII de la Constitution[modifier | modifier le code]

  • 986 : Wallis-et-Futuna : statut particulier sui generis, une collectivité territoriale unique assimilée à la fois à une région et un département, subdivisé en deux archipels (assimilables à des arrondissements) couvrant trois circonscriptions territoriales (correspondant à trois royaumes coutumiers et assimilés à des communes associées bien que non reconnues comme des collectivités territoriales), puis en 36 villages assimilés à des communes (bien que non reconnues comme des collectivités territoriales) (anciens codes 98607 de 1943 à 1966, puis 98609 de 1966 à 1982) :
    • 98611 : Alo (partie de l’archipel des Îles Futuna et Alofi), un seul district
    • 98612 : Sigave (partie de l’archipel des Îles Futuna et Alofi), un seul district
    • 98613 : Uvéa (correspond aux Îles Wallis), subdivisée en trois districts puis en communes
  • 987 : Polynésie française : statut particulier sui generis, une collectivité territoriale unique (appelée pays d’outre-mer) assimilée à la fois à une région et un département, subdivisé en cinq subdivisions administratives (assimilées à des arrondissements mais non reconnues comme collectivités territoriales) puis en 98 communes :

Collectivités d’outre-mer à statut de collectivité territoriale transitoire au titre des articles 76 et 77 du Chapitre XIII de la Constitution[modifier | modifier le code]

  • 988 : Nouvelle-Calédonie : statut particulier sui generis, une collectivité territoriale unique assimilable à la fois à une région et un département, subdivisé en trois subdivisions administratives de droit commun (appelées aussi régions mais assimilées à des arrondissements) ou en trois provinces de droit coutumier (mais ni les trois subdivisions ni les trois provinces ne sont reconnues comme collectivités territoriales, et elles ne coïncident pas tout à fait), elles-mêmes divisées en communes dans le droit commun, ou en communautés villageoises de droit coutumier (mais seules les communes sont pour l'instant reconnues comme collectivités territoriales, les communautés coutumières ne coïncident pas tout à fait aux communes) ; le Code officiel géographique ne codifie pour l’instant que les subdivisions de droit commun, mais pas les subdivisions de droit coutumier :
    • 9881 : subdivision Nord (note : la subdivision Nord contient la totalité de la commune de Poya, mais pas la Province Nord qui n’en contient qu’une partie)
    • 9882 : subdivision Sud (note : la subdivision Sud ne contient aucune partie de la commune de Poya, alors que la Province Sud en contient une partie)
    • 9883 : Îles Loyauté (subdivision et province sont identiques)

vendredi 21 mars 2014

Quelques Animaux de Martinique : Anoli, Colibri, Iguane et Héron garde boeuf !

Bonjour Bonjour !

Je vous propose de parler ici des animaux exotiques de Martinique :

On les connais malheureusement pas assez et ils disparaissent petit à petit, c'est très dommage !

L'Anoli , petit lézard très commun aux Antilles :

J'aime bien ce petit lézard qui ne dérange jamais personne, qui ne salit rien et qui est très utile contre mes ennemis de toujours : les ravets ! C'est pourquoi j'aimais bien que les anolis rentrent dans la maison !!

les femelles sont plus petites et vertes ou un peu marron

Les mâles ont plus de couleurs et font la cour en gonflant leur gorges jaunes ! Je m'amusait à les regarder faire lorsque j'étais enfant !!



Les PIC-BOEUF !

J'aimais bien cet oiseaux aussi ! Tout blanc et majestueux près des cours d'eau !

Malheureusement, je n'en voyais pas très souvent !

En plus, il aident les boeufs en les nettoyant de leur parasites qui les piquent !

Beau et utile , j'espère qu'il ne disparaitra pas !!




L' IGUANE !!

Je le trouve beau et majestueux !!

Encore plus lorsqu'on voit avec quelle agilité il grimpe aux arbres !

ou encore avec quelle habileté il mange des fruits !

Les mâles se battent parfois pour une question de territoire ou de femelle, ils sont impressionnants !

Et puis d'autre fois, ils se prélassent tranquillement au soleil et ne bougnet même quand on les approche !!

En Martinique, j'en ai surtout vue à La Savane, près du fort , en face de la mer, mais jamais en pleine forêt !

Les mâles peuvent atteindre une taille très grande !! avec de belles couleurs !! c'est impressionnant et beau !

L'espèce de Martinique ne vit qu'en Martinique, et l'espèce de Guadeloupe aussi, est endémique de la Guadeloupe !

D'ailleurs, La Martinique étaient surnommée par les indiens l'île aux Iguanes !

Malheureusement, aujourd'hui il est envoie de disparition mais heureusement protégé !



Le COLIBRI !


Je ne pourrais pas vous décrire comme j'aime cet oiseaux ! Toujours joyeux ! toujours energique et volant d'une fleur à une autre !


Son plumage noir a des reflets bleu argenté ou vert argenté, j'aime trop trop trop !!


L'HYLODE


C'est une toute petite grenouille qui vit aux antilles et qui chante très fort lorsque vient la nuit !


C'est elle qui fait ce bruit si caracteristique le soir et qui fait le charme des nuits aux Antilles !

lundi 15 avril 2013

Banane de la Guadeloupe et de la Martinique ! Spot Publicitaire :)

Banane de la Guadeloupe et de la Martinique ! 

Voici un spot publicitaire humoristique comme je les aime bien ^^


Sinon, plus sérieusement, je vous invite à regarder cette vidéo youtube sur les progrès sanitaires, ecologique, et commerciaux qui ont été opéré à la filière Banane des Antilles française, Guadeloupe et Martinique :





lundi 8 octobre 2012

Flore : Commelina communis _ Comméline commune

On trouve, ici à Fuji-shi, beaucoup de Comméline commune. Je trouve que c'est vraiment un magnifique qui m'a toujours beaucoup charmé de part sa couleur bleu gentiane. Elle grandit rapidement et se multiplie facilement par bouturage (^-^)

Ce genre est dédié à deux botanistes suédois Caspar Commelin (1667- 1731) et Johann Commelin (1629-1692). Il comprend plus de 230 espèces de vivaces herbacées dans bien des cas des adventices.
Il existe une espèce à fleurs blanches Commelina communis for. albiflora Makino. Ce sont en effet, les pigments appelés commélinine et de la flavocomméline qui lui donnent cette couleur bleue si rare chez les fleurs.

Dans certaines pharmacopées traditionnelles le jus des tiges est employé comme antiseptique pour traiter les plaies et les problèmes de peau. Les fleurs seules soignent la conjonctivite (maladie des yeux).




Les Tradescantia ou setcréasées sont des plantes monocotylédones de la famille des Commelinaceae. C'est un genre regroupant des plantes herbacées venant d'Amérique, aux feuilles engainantes et aux fleurs à trois pétales. En anglais, elles sont appelées Dayflowers.

Elles sont appelées familièrement misères, en raison de leur tendance à coloniser les espaces, ou éphémères, car chaque fleur ne vit qu'une journée (mais la plante continue tout de même de fleurir au cours du temps).

vendredi 25 mai 2012

Martinique : Le Framboisier-pays ou Rubus Rosifolius



Le Framboisier d'Asie (Rubus rosifolius) est une espèce de plante de la famille des Rosaceae, originaire d'Australie, de Nouvelle-Calédonie, de Chine, de Taïwan.

On le trouve dans le nord de la Martinique le long de nos sentiers dans la forêt humide ou sur la Montagne Pelée.
le fruit devient comestible et agréable quant il devient de couleur rouge.



mardi 8 mai 2012

Un Monde Sans Noirs

UN MONDE SANS NOIRS 

On raconte une histoire très amusante et très révélatrice à 
propos d'un groupe de Blancs qui en avaient marre des Noirs. 
Ces Blancs avaient décidé, d'un commun accord, de s'évader vers 
un monde meilleur. 

Ils étaient donc passés par un tunnel très sombre pour 
ressortir dans une sorte de zone nébuleuse au cœur d'une Amérique 
sans Noirs, où toute trace de leur passage avait disparu. 

Au début, ces Blancs poussèrent un soupir de soulagement. 
Enfin, se dirent-ils, finis les crimes, la drogue, la violence 
et le bien-être social. 

Tous les Noirs ont disparu. 

Mais soudainement, ils furent confrontés à une toute autre 
réalité, la nouvelle Amérique n'était plus qu'une grande terre 
aride et stérile. 

Les bonnes récoltes étaient rares car le pays s'était jusque là 
nourri grâce au travail des esclaves noirs dans les champs. 

Il n'y avait pas de villes avec d'immenses gratte-ciel, car 
Alexander Mills, un Noir, avait inventé l'ascenseur et, sans cette 
invention, on trouvait trop difficile de se rendre aux étages 
supérieurs. 

Il n'y avait pratiquement pas d'automobiles, car c'était 
Richard Spikes, un Noir, qui avait inventé la transmission 
automatique. 

Joseph Gammel, un autre Noir, avait inventé le système de 
suralimentation pour les moteurs à combustion interne, et Garret 
A.Morgan, les feux de circulation. 

En outre, on ne trouvait plus de réseau urbain express, car son 
précurseur, le tramway, avait été inventé par un autre Noir, Elbert 
R. Robinson. 

Même s'il y avait des rues où pouvaient circuler automobiles et 
autres rames ferroviaires express, elles étaient jonchées de papier 
et déchets, car Charles Brooks, un Noir, avait inventé la balayeuse 
motorisée. 

Il y avait très peu de magasines et de livres car John Love 
avait inventé le taille-crayon, William Purvis, la plume à 
réservoir, et Lee Burridge, la machine à écrire, sans compter W.A. 
Lovette avec sa nouvelle presse à imprimer. 



Vous l'avez deviné ? 



Ils étaient tous des Noirs. 



Même si les Américains avaient pu écrire des lettres, des 
articles et des livres, ils n'auraient pu les livrer par la poste, 
car William Barry avait inventé le tampon manuel et Phillip 
Downing, la boite aux lettres. 

Le gazon était jaunâtre et sec, car Joseph Smith avait inventé 
l'arrosoir mécanique, et John Burr, la tondeuse à gazon. 

Lorsque les blancs entrèrent dans leurs maisons, ils trouvèrent 
que celles-ci étaient sombres, pas étonnant, Lewis Latimer avait 
inventé la lampe électrique, Michael Harvey, la lanterne, 
Grantville T. Woods, l'interrupteur régulateur automatique. 

Enfin leurs maisons étaient sales car Thomas W.Steward qui 
avait inventé la vadrouille(balai), et Lloyds P.Ray, le porte 
poussière, leurs enfants les accueillirent à la porte pieds nus, 
débraillés et les cheveux en broussaille, à quoi fallait-il 
s'attendre ? 

Jan E. Matzelinger avait inventé La machine à formes de 
chaussures, Walter Sammons, le peigne, Sarah Boone, la planche à 
repasser, et George T.Samon, la sécheuse à linge. 

Les Blancs se résignèrent finalement à prendre une bouchée, 
dans tout ce chambardement, mais pas de chance, la nourriture était 
devenue pourrie car c'était un autre Noir, John Standard, qui avait 
inventé le réfrigérateur. 

N'est-ce pas étonnant? 

Que serait le monde moderne sans contribution des Noirs? 


Martin Luther King Jr. a dit un jour 



"Quand vous êtes prêts à partir pour le travail, sachez que la 
moitié de toutes les choses et de tous les appareils dont vous vous 
êtes servis avant de quitter votre maison a été inventée par des 
Noirs". 

Tout ça pour vous dire chers frères et soeurs que l'histoire 
des Noirs ne se résume pas seulement à l'esclavage. 

Quand nous pensons à Fréderik Douglass, Martin Luther King Jr, 
Malcolm X, Marcus Garvey et Du Bois. 

Diffusez ceci à tout le monde afin que tous sachent la vérité, 
c'est le minimum que nous puissions faire pour leur rendre hommage. 

Comme disait Bob Marley "Time will tell" (le temps le dira) 





Liste des BREVETS

dimanche 4 mars 2012

La banane de Guadeloupe et de Martinique, un produit exemplaire !


Au Salon de l'Agriculture, cette année, les Antilles françaises occupaient une place de choix. Et le produit phare, c'est bien évidemment la banane de Guadeloupe et de Martinique.


Le fruit, distribué à longueur d'année en métropole, fait l'objet de beaucoup de soins lors de sa culture dans les Caraïbes. Un partenariat signé entre le Ministère de l'Agriculture, les collectivités locales et les acteurs de la filière garantit en effet que la banane de Guadeloupe et de Martinique sera à l'avenir un fruit dont l’exploitation a un impact minimal sur l'environnement. Les cultivateurs sont engagés dans un vaste plan de réduction de l'utilisation des produits phytosanitaires dans leurs plantation. Et cela marche plutôt bien, puisque l'objectif fixé de réduire ceux-ci de moitié d'ici 2013 a d'ores et déjà été atteint, avec un an d'avance sur le calendrier initial.




D'autres méthodes simples en vigueur sur place assurent un impact environnemental réduit : les régimes sont enveloppés dans des filets qui les protègent des insectes et évitent donc l’usage d'insecticide. Après usage, ces filets sont même récupérés et recyclés. Quant aux feuilles mortes, ou coupées pour laisser le bananier pousser de la meilleure façon possible, elles sont transformées encompost qui vient nourrir les sols des plantations. Lavoisier avait vu juste : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. La mise en jachère de certains champs et la plantation d'autres espèces végétales qui favorisent la biodiversité sont également des méthodes mises en pratique là-bas.


Dans les DOM concernés, la culture de la banane fourni 10 000 emplois directs et indirects, où le CDI représente 90% des contrats de travail. Une situation parfaitement unique comparée à celle des autres producteurs mondiaux. Le respect de la nature n'est pas le seul atout du produit : le respect de l'humain compte au moins tout autant.

Cependant, de belles initiatives et une pléthore de chiffres ne suffisant malheureusement pas à convaincre le grand public de l'excellence d'un produit, rien de tel qu'un atelier dégustation !
Ça tombe bien, c'est justement ce sur quoi nous sommes tombés au Salon de l'Agriculture, donc, dans le hall 7.2 : Alexis Braconnier, jeune chef très sympathique vu dans l'émission Top Chef en 2011 sur M6, prend les choses en main et nous montre comment faire des plats à la fois simples et goûteux à base de bananes. De l'apéritif avec ce croustillant lard-banane complètement loupé par votre serviteur, au dessert dans lequel se mélangent harmonieusement le fruit antillais, du lait concentré sucré et l'indispensable Speculoos, il semblerait bien que la banane soit sur le point de devenir le compagnon indispensable de tous vos repas...



Pour plus d'informations, des idées de recettes à la banane, des vidéos, des photos, je vous invite à vous rendre sur le site internet spécialement dédié : http://www.bananeguadeloupemartinique.com/



Pour terminer cet article, un aperçu de deux vidéos dont vous pourrez vous régaler sur le site : la première informative (il y en a plein d'autres sur toutes les étapes du processus, et la seconde très drôle avec une caissière, amoureuse dira-t-on ^^ Bon appétit !



Source texte : http://www.marcelgreen.com
Source images : Google
Source texte et images : http://www.bananeguadeloupemartinique.com/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...